photo 01photo 02photo 03photo 01photo 03photo 01

Bataille de Castillon au Moyen-âge

Les Français sont-ils masochistes ? La Bataille de Castillon aura un retentissement considérable au Moyen-âge, et pourtant les Français connaissent souvent moins cette victoire éclatante que les défaites éclatantes de la Guerre de Cent Ans.

17 juillet 1453 : cette date doit pourtant rester gravée dans l'Histoire du Moyen-âge.

Bataille de Castillon : le contexte

La victoire française de Formigny, le 15 avril 1450, permet au roi de France de reconquérir la basse vallée de la Seine. Dans la foulée, Charles VII reprend toute la France à l'exception de Calais : la fin de la Guerre de Cent Ans approche, qui aura ensanglanté la fin de ce Moyen-âge.

Et pourtant... A la demande des populations aquitaines, l'Angleterre médiévale envoie en octobre 1452 un corps expéditionnaire de 5000 hommes. La Bataille de Castillon sera l'ultime confrontation de la Guerre de Cent Ans, entre les Anglais de Talbot et les Français de Dunois et des frères Bureau. La Bataille de Castillon restera célèbre pour l'entrée d'une nouvelle ère : la poudre remplace le fer.

Bataille de Castillon : préliminaires

Décidé à aider les Castillonais, le vieux Talbot (il est septuagénaire !), avance avec son armée vers Castillon.

L'armée française médiévale 'est solidement retranchée aux abords de Castillon, bourgade qui donnera son nom à la Bataille de Cent Ans. Tandis que la cavalerie bretonne est gardée en réserve au Nord, le prieuré se Saint-Florent constitue une position avancée de 700 hommes.

Bataille de Castillon : 17 juillet 1453

La première phase de la Bataille de Castillon est la prise par les Anglais du prieuré de Saint-Florent. La garnison d'environ 700 hommes fuie vers le camp retranché, donnant confiance aux Anglais. Des nuages de poussière s'élèvent au loin. Les Français abandonneraient-ils le camp retranché ? Talbot décide d'envoyer ses hommes à l'assaut de la butte. Une erreur qui lui sera fatale, comme le sera pour lui la Bataille de castillon.

Bataille de Castillon : le carnage

Enfin les troupes françaises de cette fin du Moyen-âge ont retenu les leçons de la Guerre de Cent Ans : la puissante artillerie médiévale, forte de 300 pièces, massacre littéralement les troupes anglaises.

John Talbot, figure de la Guerre de Cent Ans, capitaine réputé du Moyen-âge, meurt dans la bataille de Castillon.

Les impacts de la Bataille de Castillon

La Bataille de Castillon a des impacts formidables aussi bien sur la Guerre de Cent Ans que sur tout le Moyen-âge. Elle scelle la fin des prétentions anglaises de la Guerre de Cent Ans sur le Royaume médiéval de France.

Dans la même rubrique :

La Guerre de Cent Ans - Chronologie - Bataille de Crécy
Bataille de Poitiers - Bataille d'Azincourt
Bataille de Castillon - Bertrand Duguesclin - Jeanne d'Arc

Retour aux guerres Médiévales