photo 01photo 02photo 03photo 01photo 03photo 01

Les Chevaliers de la table ronde

Les chevaliers de la Table ronde présentés par la compagnie médiévale les Lions de Guerre, sur Marseille.

Chevaliers de la table ronde, un mythe littéraire

Les chevaliers de la table ronde constituent certainement depuis le moyen-âge à nos jours l'un des mythes littéraires les plus populaires de l'Occident.

Les chevaliers de la Table Ronde ont été inspirés à la culture médiévale chrétienne par la mythologie celtique, et les efforts de cetrains moines copistes ont permis la survivance puis le développement des récits liés aux chevaliers de la table ronde à travers les siècles et les royaumes du moyen-âge.

CL'histoire du cycle arthurien

La compagnie médiévale Lions de Guerre vous rappelle brièvement l'histoire associée aux chevaliers de la table ronde.

Le roi Arthur, assisté par le puissant Merlin l'enchanteur, règne sur le Royaume mythique de Camelot. Il est assisté dans sa tâche par de nombreux et valeureux chevaliers. Les plus méritants d'entre eux constituent le conseil du Roi. Les Chevaliers se réunissent autour d'une table circulaire pour symboliser leur égalité réciproque, d'où le nom de chevaliers de la Table Ronde.

Tout irait bien dans le meilleur des royaumes si Arthur n'avait pas d'ennemis. Le royaume de camelot est menacé par les maléfices de Morgane (la demi-soeur d'Arthur) et de son fils Mordred. Les chevaliers de la Table Ronde se lancent dans la quête du Graal pour sauver le royaume de camelot. De nombreuses drames amoureux se nouent autour de l'intrigue des chevaliers de la table ronde : Guenièvre et Lancelot, Tristant et yseult sont autant de couples qui s'aiment mais ne peuvent vivre cet amour.

Liste des chevaliers de la table ronde

L'abondant littérature autour des chevaliers de la table ronde ne nous permet pas d'en établir une liste exhaustive. Nous allons donc présenter ici les principaux chevaliers liés à cette table ronde.

Arthur préside à l'assemblée des chevaliers de la Table ronde. Il est le fils d'Uther Pendragon et de l'épouse du Duc de Cornouailles, abusée par un maléfice de Merlin. Son sang royal a été révélé lorsqu'il a extirpé de la roche l'épée magique d'Excalibur.

Lancelot, parfois nommé Lancelot du Lac, est l'un des plus connus des chevaliers de la Table Ronde. Combattant de grande force et bravoure, il chute à cause de son amour impossible avec guenièvre, épouse d'Arthur, commettant l'adultère impossible.

Perceval, parfois appelé Le Gallois, est réputé à Camelot pour son courage et sa vaillance. Il aurait aperçu le Graal mais il ne lui a pas été donné l'honneur de le ramener.

Galaad, ou Galahad, est le plus pur des chevaliers de la table ronde. Galaad est le seul qui put saisir le Graal.

Tristan est indissociable d'Yseult. Liés par par un amour inaltérable après avoir bu involontairement un filtre d'amour, Tristan et Yseult sont parmi les couples maudits les plus connus de l'Occident.

Gauvain est le neveu du Roi Arthur. Il est l'un des premiers chevaliers nommés à la table ronde.

La liste présentée n'est pas exhaustive. Citons entre autres chevaliers de la table ronde Yvain, Bohor, Keu, Bedivere, Gareth...

Les différents auteurs

Du moyen-âge à nos jours, plusieurs auteurs ont apporté leurs pierres à l'édifice littéraire donnant naissance aux chevaliers de la table ronde.

Chrétien de Troyes est l'initiateur de la littérature courtoise dans le royaume médiéval de France. Il a posé au Moyen-âge du 12ème siècle les bases du mythe arthurien : lancelot ou le Chevalierde la Charette, Yvain ou le chevalier au lion Perceval ou le conte du Graal sont quelque-unes de ces oeuvres où nous retrouvons dans des récits complets nos chevaliers de la table ronde. Chrétien de Troyes est le premier auteur à écrire un récit sur le Saint-Graal.

Wolfram d'Eschenbach est connu par les passionnés d'ésotérisme et du catharisme pour son Parzival. S'appuyant sur ces récits, d'aucuns prétendent que le graal a séjourné au château de Montségur.

Thomas Mallory offre à la fin du moyen-âge un récit complet sur Arthur et les chevaliers de la table ronde dans son ouvrage Le morte d'arthur (si, si, "le" et non "la).

Les chevaliers de la table ronde inspirent aussi les auteurs modernes d'Héroïc Fantasy.

Les chevaliers de la table ronde au cinéma

Plus de cinq siècles après la fin du moyen-âge, les chevaliers de la table ronde continuent à inspirer les auteurs occidentaux, et s'exportent au cinéma. Voici quelques oeuvres cinématographiques sur Arthur et ses chevaliers :

Sacré Graal, des Monty Python : ce film parodique sorti en 1975 n'a pas pris une ride. Un mythe sur les chevaliers de la table ronde et 90 minutes de pur bonheur.

Excalibur, de John Boorman : sorti en 1981, Excalibur de John Boorman reste aujourd'hui encore l'une des adaptations les plus réussis au cinéma de la légende d'Arthur. Qui a oublié la charge héroïque des chevaliers de la Table ronde contre les hordes de Mordred ?

Lancelot, de Jerry Zucker : Lancelot est la version hollywoodienne de la légende des chevaliers de la table ronde. Sorti en 1995, son plus grand atout est sa distribution de qualité, avec Sean Connery, Richard Gere, Julia Ormond...

Le Roi Arthur, d'Antoine Fuqua : la dernière proposition hollywoodienne du mythe d'Arthur et des chevaliers de la table ronde. Ce n'est pas forcément la plus réussie des propositions.

Les chevaliers de la table ronde en jeux vidéos

L'univers d'Arthur et des chevaliers de la table ronde inspirent les créateurs de jeux vidéos. Quelques exemples de titres sur l'univers arthurien :

Chevaliers d'Arthur est une série de jeux d'aventures développée et éditée par Cryo Interactive.

Dark Age Of Camelot, jeux de rôle massivement en ligne de microsoft, utilise certains ingrédients du mythe arthurien pour développer son univers.

Roi Arthur : le jeu vidéo est à la hauteur du film, il ne fera pas longue date.

Dans la même rubrique :

Littérature du Moyen-âge

Littérature médiévale - Chevaliers table ronde - Le roi Arthur

Romans et ouvrages scientifiques

Romans Historiques - Michel Peyramaure - Ouvrages scientifiques


Retour à la littérature médiévale