photo 01photo 02photo 03photo 01photo 03photo 01

Guerres - Hommes en armes - Cuisine - Littérature - Biographies
Ressources pédagogiques

Biographie de Philippe Auguste, Moyen-âge

Philippe Auguste contribua largement à renforcer la puissance du royaume de France au moyen-âge.

Philippe-Auguste, début de règne

Philippe Auguste est sacré roi à quinze ans, dans une position délicate en ce moyen-âge du 12ème siècle. En effet, si Philippe Auguste est roi de France, il ne contrôle que l'Île de France, contre tout l'Ouest (Normandie, Aquitaine, Bretagne...) pour Henri II Plantagenêt.

Philippe Auguste n'a qu'une politique pendant son règne : renforcer son pouvoir en affaiblissant ses vassaux trop puissants, en particulier les Plantagenêts.

Dès son avènement, Philippe Auguste est confronté à une coalition de barons, les féodaux étant alors puissants à cette époque du moyen-Âge. Après s'être concilié Henri II, Philippe Auguste écrase les barons qui reconnaissent son pouvoir sur le Vermandois, l'Artois et l'Amiénois (Picardie).

Philippe Auguste et Richard Coeur-de-Lion

Conformément au souhait de la papauté, Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion partent ensemble en croisade dans le but de délivrer Jérusalem, tombée aux mains de Saladin en 1187. Après la prise du port d'Acre en 1191, Philippe Auguste, malade et en conflit d'intérêt avec Richard Coeur de Lion, quitte la Palestine et laisse Richard mener la croisade.

Philippe Auguste retrouve alors une France médiévale parfaitement administrée en son absence. Menacé de mort par le Vieux de la Montagne, il constitua une garde personnelle permanente, connue sous le nom de sergents d'armes. Il lutte pour la pacification de ces provinces médiévales, parcourues par des bandes de routiers.

Richard Coeur de Lion, sur le retour est fait prisonnier par le duc d'Autriche qui le confie à l'empereur allemand. Philippe Augusteles s'allie alors avec Jean sans Terre, le frère de Richard, dans l'espoir d'affaiblir considérablement la dynastie Plantagenêt. De longues et confuses relations conflictuelles naissent des comportements de Philippe Auguste. Lorsque Richard Coeur de Lion décède en 1199, Jean lui succède.

Philippe Auguste se lance alors dans la conquête des fiefs français de Jean Sans Terre. Prétextant une querelle entre le Plantagenêt et un autre seigneur français, Philippe assigne Jean à comparaître devant lui, son suzerain, essuyant un refus évident. Le roi prononce alors la confiscation des fiefs PLantagenêt et en profite pour occuper la Normandie, le Maine et l'Anjou en 1204-1205.

La victoire éclatante de Bouvines

Les voisins de Philippe Auguste s'inquiètent de ses ambitions. Jean parvient à s'allier avec les comtes de Flandre, de Boulogne et l'empereur Othon IV de Brunswick.

Pour prendre en tenaille les Français de Philippe Auguste, Flamands et Allemands doivent attaquer au nord tandis que Jean attaque au sud par la Guyenne.

Face à ce danger, Philippe Auguste et son fils, Louis le Lion (futur Louis VIII), se partagent la tâche : Louis le Lion bat Jean à la Roche aux Moines le 2 juillet 1214, tandis que Philippe Auguste défait l'empereur et le comte de Flandres à la bataille de Bouvines le 27 juillet 1214.

Les conséquences de cette grande victoire du MOyen-Âge sont positives pour la France médiévale : Philippe gagne définitivement les territoires de l'ouest, excepté la Bretagne et la Guyenne restée aux mains des Plantagenêts. En 1216, Louis débarque même en Angleterre à la demande des barons anglais révoltés, mais Jean meurt au bon moment, laissant son trône vacillant à son fils. Les conquêtes du roi s'arrêtent là.

Philippe Auguste, bilan d'un règne

Philipe Auguste fut un grand roi pour la France du Moyen-Âge.

La première réussite de Philippe Auguste fut d'affermir durablement l'autorité capétienne face à des grands féodaux puissants en cette époque du moyen-âge. Les territoires sous l'autorité royale ainsi que l'administration furent solidement assises.

Philippe Auguste contribua aussi à l'essor culturel de la France en donnant ses statuts à la faculté de la Sorbonne.

Biographies médiévales

Biographies rois de France

Clovis - Charlemagne - Saint-Louis - Philippe Auguste - Charles V

Biographies criosade albigeoise

Simon de Montfort - Comtes de Toulouse

Biographies guerre de cent ans

Duguesclin - Jeanne d'Arc

Retour aux biographies médiévales