photo 01photo 02photo 03photo 01photo 03photo 01

Siège et prise de Jérusalem en 1099

La prise de Jérusalem a marqué profondément l'histoire du moyen-âge, bouleversant les paysages géopolitiques d'orient et d'occident façonnant les mentalités pendant plusieurs siècles, favorisant l'émergence de la notion de croisade et les puissants ordres de moines-soldats.

La Compagnie médiévale les Lions de Guerre vous présente le siège et la prise de Jérusalem en 1099.

Vers le siège de Jérusalem au moyen-âge

L'armée de Raimon de Saint-Gilles, Comte de Toulouse, arrive début juin sans encombre jusqu'à Bethléem, accueillie par des chrétiens en liesse.

Quelques jours plus tard, le 7 juin 1099, les croisés aperçoivent enfin les dômes de la Ville sainte de Jérusalem, tenue par une garnison egyptienne. Le but de la première croisade du Moyen-âge est proche, mais un long et pénible siège semble se dessiner dans la chaleur caniculaire de l'été. Heureusement, comme un signe de Dieu, une escadre génoise amène à Jaffa du matériel de siège et du ravitaillement pour l'armée médiévale des croisés.

Siège de Jérusalem, premiers assauts

L'attaque commence le 14 juillet mais la garnison égyptienne réussit à incendier les tours roulantes.

Après un jour d'âpres combats, Godefroi et son jeune frère Eustache de Boulogne arrivent finalement à s'approcher des murailles à bord d'une tour recouverte de peaux de bêtes fraîchement écorchées et ainsi protégées du feu. Bientôt des échelles surgies de partout s'adossent aux murailles. Le carnage commence sitôt que les croisés franchissent les murailles.

Prise de Jérusalem, du sang jusqu'aux chevilles

La ville de Jérusalem tombée, les croisés commettent des crimes atroces. Si Raymon de Saint-Gilles accorde un sauf-conduit aux défenseurs de la citadelle, les populations musulmanes sont massacrées au coeur même des mosquées.

Contre toute attente, Godefroy de Bouillon est préféré à Raymon de Saint-Gilles pour devenir roi de Jérusalem. Il préfèrera à ce titre celui d'Avoué du Saint-Sépulcre.

Dans la même rubrique :

Prise de Jésusalem - Bataille de Hattin

Retour aux guerres Médiévales