photo 01photo 02photo 03photo 01photo 03photo 01

Guerres - Hommes en armes - Cuisine - Littérature - Biographies
Ressources pédagogiques

Moyen-âge : le trésor des Templiers

La légende du Trésor des Templiers au Moyen-âge

L'ordre du Temple au moyen-âge est riche, très riche. Possession de nombreuses commanderies, entretien d'une armée puissante et de forteresses impressionnantes, activités de banque, les Templiers passent pour disposer d'une richesse importante.

La richesse du Temple au moyen-âge contribuera même à sa perte : Philippe le Bel était débiteur des Templiers. Un des faits les plus étonnants lors de l'arrestation ordonnée au moyen-âge par Philippe Le Bel est que nulle trace ne fut trouvée de grandes richesses ou d'un quelconque trésor des Templiers.

Richesse affichée et mystère autour de ses richesses ont forgé un mythe : vers la légende du trésor des Templiers!

Trois pistes quant à l'existence de ce trésor des Templiers existent. Etudions-les de plus près.

Trésor des Templiers : château de Gisors

La première piste proposée pour le Trésor des Templiers est celle du Château de Gisors, dans l'Eure, où les chariots auraient fait escale. Cette hypothèse a été fortement développée dans le livre L'Enigme Sacrée, Michael Baigent, Richard Leigh, Henry Lincoln.

Rappelons qu'à cette époque du moyen-âge, le château médiéval de Gisors est forteresse royale.

Trésor des Templiers en Auvergne

La seconde piste concernant le trésor des Templiers est celle d'Humbert Blanc; le précepteur d'Auvergne s'est en effet enfui en Angleterre, pays où les Templiers furent bien moins persécutés au moyen-âge qu'en France. Il y aurait rejoint Gérard de Villers et ses chariots, le temps de laisser passer la vague d'arrestations.

Les deux hommes seraient par la suite repassés en France, via l'Aquitaine pour rejoindre les monts d'Auvergne qui relèvent alors du Duché d'Aquitaine, terre Anglaise. Dans ces contrées désertiques et sans guère de voies de communication, il est aisée de dissimuler le Trésor des Templiers dans une cache creusée dans la roche volcanique... Humbert Blanc arrêté en 1309 aurait largement eu le temps de cacher le Trésor des Templiers.

Trésor des Templiers outre-manche

La dernière piste concernant le Trésor des Templiers passe également par l'Angleterre, où les chariots sortis du Temple de Paris au soir du 12 octobre 1307 se seraient dirigés vers le Nord de la France pour charger leur cargaison sur des bâteaux.

Cette hypothèse, proche de la précédente, est tout à fait crédible.

Les origines du Trésor des Templiers

De nombreuses spéculations entourent les origines du Trésor des Templiers. Certaines hypothèses ésotériques sont même avancées, liées entre autre à l'alchimie.

L'origine du Trésor des Templiers s'explique pourtant plus simplement par le formidable système mis en place. L'Ordre du Temple fonctionne comme une entreprise, avec un modèle économique solide :

- Acquisition de patrimoine : la richesse des Templiers au moyen-âge repose sur un patrimoine foncier impressionnant, qui s'explique facilement par les dons. Qui rejoint l'ordre lui offre terres et châteaux, principales ressources économiques et politiques médiévales.

- Economie de guerre : dans un premier temps, le Trésor des Templiers se constitue grâce à une économie de guerre. Les victoires et prises de territoires assurent des revenus solides. La machine artisanale (la machine industrielle n'existe pas encore) soutient l'essor économique des Templiers.

- Activités de banque et usure : comme toute entreprise qui se respecte, l'Ordre du Temple sait tirer parti d'un avantage comparatif. Les Templiers sont la seule institution à être présent dans une grande partie de l'Occident et de l'Orient médiéval, à disposer d'un taux de confiance élevée. Le Trésor des Templiers s'enrichit encore plus par le développement des lettres de changes et de prêts financiers aux plus grands (comme les rois de France).

- Rationnalisation des coûts : au moyen-âge, la puissance économique et politique se mesure aux fastes des cours que tiennent les seigneurs médiévaux. les commanderies templières ont quant à elles une gestion rationnelle de leurs coûts, avec une limitation des dépenses : le Trésor des Templiers ne se dilapide pas.

Dans la même rubrique :

Ordre des Templiers - Grands Maîtres - Fondateurs - Trésor des Templiers

Retour aux hommes en guerre